Events France

J’ai participé à ma première – FÊTES DE BAYONNE –

Un moment chaleureux, convivial et festif, j’y retournerais volontiers…aux FÊTES DE BAYONNE

IMG_1069

L1000848

L1000853

IMG_1072

L1000854

IMG_1083

L1000856

L1000838

L1000864

L1000847

L1000865

L1000880

IMG_1276

Quel véritable plaisir de se retrouver au milieu de milliers de personnes, aussi joyeux les uns que les autres avec cette envie communicative de faire la fête, de profiter de l’instant présent, tout ça dans la bonne humeur et un esprit hyper bon enfant. J’ai franchement adoré! Les fêtes de Bayonne rassemblent toutes les générations (mes nièces ont beaucoup aimé, surtout le défilé de chars) et toutes les classes sociales dans un seul but commun: Faire la fête et se divertir. A refaire!

Pour la petite histoire, les premières fêtes de Bayonne (qui s’appelaient à l’époque « grandes fêtes d’été ») se sont déroulées en 1932. Elles connurent un succès immédiat. Lancées pas des Bayonnais qui allaient souvent en « cure festive » à Pampelune, ils décidèrent d’importer ce type de fêtes à Bayonne et leur donnèrent dès la première année beaucoup d’importance.

Bien sûr, même si aujourd’hui les fêtes ressemblent beaucoup par certains côtés à celles du passé, d’autres éléments ont changé depuis, comme la tenue qui autrefois était le bleu de travail, ainsi que les lieux de fêtes.

Bayonne a acquis aux fils des années l’art de « savoir-faire » la fête. Il y a eu effectivement des hauts et des bas surtout dans les années 70. Mais avec l’avènement de cette tenue « du tout en blanc et rouge » tout a changé. Le début des années 90 voit l’éclosion du phénomène des associations appelées plus communément « Peña ». De même, les bandas qui animent les rues de Bayonne durant les fêtes propagent une plus grande convivialité.

En 1932 il n’y avait que deux Bandas. L’une étant l’Errobiko Erroskilak formée par des jeunes de l’Aviron Bayonnais et l’autre dénommée les Batsarous. Aujourd’hui elles sont beaucoup plus nombreuses.

Le Roi Léon, assis au balcon, incontournable marionnette qui veille attentivement sur ses ouailles durant toutes les fêtes. Héros d’une bande dessinée créée par Jean Duverdier, ce personnage est inspiré d’une figure de la vie bayonnaise, feu Léon Dachary, réputé à l’époque pour ses frasques. Et comme un roi ne vient jamais sans sa cours, d’autres marionnettes viennent chaque année étoffer le spectacle de la rue pour le plus grand bonheur des petits et des plus grands.

Plus d’infos: www.fetes.bayonne.fr

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

SUBSCRIBE VIA EMAIL
ABONNEZ-VOUS PAR EMAIL
Subscribe to our mailing list to get updates direct to your inbox!
Inscrivez-vous à ma liste pour recevoir mes dernières infos directement dans votre boite mails!
Your Information will never be shared with any third party.