fbpx
Accessories

Mon interview du créateur de la marque – CINABRE – / My interview with the designer of the brand – CINABRE –

CINABRE est une marque d’accessoires de luxe. Mais qui se cache derrière cette jolie Maison? Voici mon interview d’Alexandre CHAPELIER, créateur de ce label made in France.

CINABRE is a luxury accessories brand. But who’s behind this beautiful Maison? Here is my interview of Alexandre CHAPELIER, founder of this brand made in France.

DSC_0031 L1040577 L1040578 L1040580 L1040581 L1040582 L1040585 L1040602 L1040604

Mon interview d’Alexandre CHAPELIER, créateur de la marque française CINABRE:

Cher Alexandre, décrivez-vous en 4 mots?

Paris – Stockholm – Nuit – Blanche

Expliquez-moi l’histoire de la marque CINABRE et son univers?

Cinabre est une marque d’accessoires pour homme que j’ai créée il y a 4 ans avec l’aide du grand couturier Michel Goma. J’ai commencé par relancer un petit atelier de nœuds et cravates dans le Loir et Cher et aujourd’hui on propose également des boutonnières, de la petite maroquinerie, des écharpes…Tout est fait à la main en France, ça fait partie de la philosophie de la marque. Avec Cinabre on souhaite bousculer les codes, redonner de la créativité et des couleurs dans un marché de l’accessoire masculin souvent très standardisé ou négligé par les marques. Je cherche des tissus originaux dont certains très anciens que je détourne de leurs fonctions premières.

Comment est venue cette passion de chiner et quels plaisirs en tirez-vous?

J’ai toujours aimé les fripes et les vieux tissus. On trouve des qualités de matériaux qu’il est de plus en plus difficile de se procurer aujourd’hui. Je transforme par exemple des vieux pantalons de la marine marchande française des années 80 en accessoires (nœuds, cravates, porte-monnaie…), on a une qualité de denim incroyable. J’ai mes petites adresses à Paris et aux Puces de Clignancourt. De véritables cavernes d’Alibaba où l’on trouve de tout, de la tenue papale du XVIème siècle aux rideaux Napoléon III. Aujourd’hui je trouve que cela a d’autant plus de sens de réutiliser d’anciens tissus car l’industrie vestimentaire est l’une des plus polluantes. Pour donner une idée, le coton, c’est 2,5% de la surface agricole mondiale mais environ 25% de la consommation de pesticide. Il y a trop de nouveaux tissus, trop de nouvelles collections dont on ne sait plus quoi faire. Il faut trouver une autre manière de s’habiller. Utiliser d’anciens tissus et vêtements, acheter moins mais de meilleure qualité: c’est déjà un premier pas écoresponsable.

Quels sont vos icônes?

Michael Jackson reste mon icône favorite, il a réussi à faire ce que de nombreux artistes rêvent tous les jours de faire: toucher un maximum d’individus sans faire de compromis sur la qualité de ses créations. Et si on fait attention à son style vestimentaire, il a un soucis du détail génial et il a tenté des nouvelles choses souvent assez simples mais qui fonctionnent très bien.

Comment pourriez-vous décrire votre style vestimentaire?

J’aime bien le mélange des genres. Je porte tous les jours des cravates avec un jean et des baskets. Et en général j’ai souvent une pièce vintage, un blouson ou une veste mais pas plus. Le total look vintage dandy c’est pas trop ma tasse de thé.

Quel est le votre look préféré de tous les jours?

Basket, jean, cardigan, cravate colorée à motif (en ce moment je suis tout le temps en cravate Hawaï, réalisée à partir de chemises hawaïennes vintages), puis veste ou blouson.

Quelles sont vos plus grandes sources d’inspiration?

Je m’inspire de tout, l’art, les rencontres, les gens dans la rue…J’adore la science fiction, c’est un thème récurrent dans mes collections ou déco de boutique. L’hiver prochain je prépare une belle collection autour du thème de l’Espace et de la science-fiction.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un pour qu’il puisse trouver son propre style?

Il faut tenter des choses, prendre des risques sans non plus trop en faire. Ça se fait par étape. Avant tout il faut prendre le temps d’essayer les choses en magasin. Trop souvent je vois des hommes qui disent, « ça, c’est pas mon style, ça ne m’ira pas… » sans même avoir essayé. C’est dommage. Ils risquent de rester dans le gris / bleu toute leur vie.

Donnez-moi 2 “détails vestimentaires” top et 2 autres à éviter?

J’aime beaucoup le mélange de couleur bleu et noir, c’est une combinaison très chic.

Je trouve que le ou les accessoires font souvent la différence. Porter une tenue décontractée avec de très beaux souliers par exemple.

J’éviterais la cravate et la pochette assorties. Sinon je trouve plutôt vulgaire les détails qui ne servent qu’à montrer le prix élevé d’un produit: les boutons de poignets de veste ouverts pour montrer que c’est du sur mesure, les initiales sur la chemise…tous ces détails sont désuets et ne servent qu’à montrer à votre interlocuteur que vous portez du sur mesure. Soit votre chemise ou votre veste est bien coupée soit elle ne l’est pas.

Comment voyez-vous l’avenir de votre marque Cinabre dans les prochaines années?

On souhaite continuer notre expansion à l’international et développer une ligne lifestyle. Nous venons d’ouvrir notre boutique à Paris, une boutique à l’étranger serait la prochaine étape majeure.

Merci Alexandre!

Plus d’infos sur la marque Cinabre > Site Officiel

Eshop de la marque > Cinabre


My interview of Alexandre CHAPELIER, founder of the French brand CINABRE:

Dear Alexander, describe yourself in 4 words ?

Paris – Stockholm – Night – White

Tell me the story of the brand and its CINABRE universe?

CINABRE is an accessories brand for men that I created 4 years ago with the help of the fashion designer Michel Goma. I started to (re)boost a bow tie workshop in the Loir et Cher (region in France) and today we sell also boutonnieres, small leather goods, scarves…Everything is handmade in France, it’s part of the brand philosophy. CINABRE with a desire to break the fashion codes, offer creativity and color in a masculine market often highly standardized or neglected by brands. I generally look for original fabrics including some very old ones giving them a sophisticated twist from their primary functions.

How can you explain your passion for flea-markets and tell us why do you enjoy it? 

I always liked old second-hand clothes and fabrics. There are quality materials that it is increasingly difficult to find today. As an exemple, I transform some old trousers with incredible denim quality from the French merchant navy of the 80s to accessories such as bowties, ties and wallets. I have my little address in Paris and I love the Clignancourt flea market. You can find everything from a sixteenth century papal to Napoleon III curtains. I think it is important to reuse old fabrics to avoid pollution like some parts of the current clothing industry. To give an idea, cotton is 2.5% of global agricultural land but about 25% of the pesticide consumption. There are too many new fabrics and new collections we don’t know what to do with. We must find another way of wearing clothes. Using old fabrics, buying less clothes but a better quality: this is a first environmentally responsible step! 

What are your icons?

Michael Jackson remains my favorite icon, he managed to do what many artists dream to do: reach out to people without compromising on the quality of his work. And if we pay attention to his style, he always paid attention to nice details and tried new things often quite simple, but that work very well.

How would you describe your fashion style ?

I like the mix of styles. I wear everyday ties with a pair of jeans and some sneakers. And in general I often have a vintage piece, such as a jacket or a vest but not too much. The vintage dandy total look is not really my cup of tea.

What is your favorite look everyday ?

Sneakers, jeans, cardigan, colorful tie pattern (currently I am all the time wearing the Hawai tie model, made from vintage Hawaian shirts), then a coat or a jacket.

What are your biggest inspirations?

I am inspired by lots of things, Art, meeting people in the street…I love also science fiction, it is a recurring theme in my collections and the decoration of my shop. Next winter I will make a fine collection on the theme of science fiction.

What advice would you give to someone to find his own style?

You have to try things, take risks without going too far. Above all you must take the time to try things in store. Too often I see people who say, ” that’s not my style, it does not suit me…” without even trying. Too bad. They may remain in the gray/blue combo for the rest of their life.

Give me your 2 best fashion tips and 2 others to avoid?

I love the mixture of blue and black, it is a very chic combination. I find that accessories often make the difference. Wear casual clothes with beautiful shoes for example. I would avoid to match the tie with the same pocket pattern. Otherwise I find it rather vulgar to strive to add details that only serve to show the high price of a product (customized jacket cuff buttons, initials on the shirt). Whatever the name or the price of the label you wear, find a shirt or a jacket that fit you very well and that’s it!

How do you see the future of CINABRE in the coming years?

We wish to continue our international expansion and develop a lifestyle collection. We have just opened our shop in Paris, a foreign shop would consequently be the next major step.

Thank you Alexandre!

Official websites > CINABRE / ESHOP

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply